Mes sourcils, épisode 3468: Le microblading.

Le microblading, qu'est-ce que c'est?

C'est une technique de maquillage semi-permanent d'origine asiatique qui permet de restructurer totalement les sourcils. 
Cette méthode permet de redessiner des sourcils très réalistes en imitant des poils par des traits fins réalisés à l'aide d'un espèce de bistouri mais dont le bout est composé d'une ligne de plusieurs aiguilles très fines (ce n'est pas une lame, même si cela en à l'air de loin). Les aiguilles utilisées sont évidemment stériles!

Il existe différentes sortes d'outils, avec plus ou moins d'aiguilles mais je ne m'y connais pas assez que pour pouvoir vous expliquer toutes les différences que cela engendre (une esthéticienne qualifiée répondra très certainement à toutes vos interrogations!).

Cela permet d'avoir de beaux sourcils pendant plusieurs mois, jusqu'à parfois un an et demi.
Attention tout de même, tout le monde ne réagi pas de la même façon! 
Si votre voisine ne devra faire des retouches qu'à 8 ou 10 mois, peut-être que vous devriez en faire à 6, cela varie pour tout le monde!

En effet, le pigment n'est pas implanté aussi bas dans l'épiderme qu'avec un "vrai" maquillage semi-permanent. Ce n'est donc pas non plus un "vrai" tatouage!
Les pigments du microblading sont placés à environs 0.2-0.3mm sous la peau, dans l'épiderme, tandis qu'un tatouage classique va déposer l'encre entre 1 et 4mm dans le derme!

Avant...



Pour rappel, voilà l'état de mes sourcils après plusieurs mois à l'abandon.
A force de maltraitance poilesque (:-D) ils ne repoussent plus et aucune esthéticienne ne veut me croire, toujours à me répéter "en attendant qu'ils repoussent". 
Sauf qu'après des années à les laisser repousser, je dois bien me faire une raison et je commence à en avoir marre de perdre un temps fou chaque matin à les redessiner, à avoir l'air fade lorsque je n'ai pas mes sourcils maquillés ou encore a ne jamais avoir les mêmes sourcils chaque jour (toujours un qui est trop gros, trop fin, trop foncé ou pas assez etc.).

Bref, j'ai décidé de sauter le pas et d'en finir avec toutes ces tracasseries, pour la petite somme de 250€ (la première retouche étant comprise dans le prix de base) ;-)

Première séance
13 août 2016


Avant de commencer tout le "processus", une petite discussion s'impose afin de savoir ce que vous voulez exactement. Bien-sûr, l'esthéticienne ne fera pas n'importe quoi (du moins, si elle est bien formée!) et saura vous conseiller quant à la forme qui vous ira le mieux.

Ensuite, elle trace les repères qui vont lui permettre de dessiner les sourcils en accord avec notre visage à l'aide d'une petite ficelle teintée, assez rigolo car on se retrouve ensuite avec des lignes un peu partout :-P

Grâce à ces repères, elles va dessiner les contours des sourcils idéaux et c'est ensuite à nous de "valider", si cela nous convient ou pas.

Si c'est ok, elle applique une petite crème anesthésiante, car n'oublions pas que le visage est, forcément, une zone sensible de notre corps!

Pendant que la crème pose, elle prépare son matériel en veillant à respecter des règles d'hygiène strictes.


Ensuite, vient le moment d'appliquer les pigments dans la peau!
L'esthéticienne plonge ses aiguilles dans un pigment, choisi pour coller au maximum à votre couleur naturelle, puis vient l'appliquer par petits mouvements.

Cela se sent mais cela ne fait pas spécialement mal. Le plus dérangeant à mon sens était le bruit de "grattement" que j'entendais...

Après ce premier passage, elle nettoie bien les sourcils, remet une couche de crème anesthésiante, laisse de nouveau poser puis recommence jusqu'à ce que le résultat soit parfait ;-)
Si je me rappelle bien, cela a nécessité 3 passages dans mon cas.

A la fin de la séance, on applique une petite crème cicatrisante et apaisante. 
Mon front était un peu rouge mais rien de dramatique à mon sens, pas besoin de s'enfermer chez soi pendant 3 jours en attendant que cela passe ;-)

Les soins et précautions

Il faut bien garder à l'esprit que c'est une plaie, bien qu'elle soit extrêmement discrète!
Pour en prendre soin, il faut surtout veiller à ne pas trop y toucher et, au moins, à avoir les mains propres lorsqu'on le fait!

Toutes activités telles que piscine, sauna, hammam etc. sont proscrites pendant quelques temps et vous devrez appliquer une crème cicatrisante régulièrement sur vos sourcils (toutes les 3h les premiers jours, puis deux fois par jour ensuite).

En somme, ce sont les mêmes précautions qu'un tatouage même si ce n'est pas réellement la même chose!
Photos faites à l'iPhone, pardon pour la qualité! ^^'

La peau va rejeter le surplus de pigments et petites croûtes vont apparaître. Il ne faut surtout pas les enlever mais bien les laisser tomber naturellement, sous peine de se retrouver avec des disparités dans la pigmentation!

Il faut également veiller à ne pas appliquer de maquillage ou autres produits cosmétiques sur les sourcils pendant tout le temps de la cicatrisation, afin de ne pas perturber celle-ci.
Cela peut être contraignant mais gardez bien à l'esprit qu'on parle du visage ici et qu'un raté serait vraiment dommageable... 


Première retouche
19 septembre 2016
(J + 37)



Photos faites à l'iPhone, pardon pour la qualité! ^^'

Pour faire simple, on recommence le même procédé mais sans toute l'étape de traçage du sourcil, étant donné que l'esthéticienne n'a plus qu'à suivre les traits de la première séance.

Parfois, le pigment est adapté en fonction de l'évolution de la cicatrisation (la couleur s'éclairci et il faut parfois opter pour un pigment finalement plus foncé pour un résultat naturel).

Bizarrement, les retouches m'ont fait plus mal que la séance initiale, bien que l'esthéticienne aie appliqué de l'anesthésiant aussi.
Disons que ce n'est pas si douloureux, c'est vraiment supportable mais c'est une sensation très gênante et comme c'est assez proche des yeux, les larmes me sont vite montées ^^'

Deuxième retouche
28 novembre 2016
(J + 107)

Photos faites à l'iPhone, pardon pour la qualité! ^^'

D'habitude, une deuxième retouche n'est pas toujours nécessaire mais dans mon cas, bien.
En effet, on voyait encore une démarcation entre le reste de mes sourcils naturels et les traits du microblading, surtout au sourcil gauche...

Le résultat final:
24 janvier 2017


Voilà, après plus de 5 mois après la première séance et après deux retouches à quoi ressemblent mes sourcils.

Comme vous pouvez le voir, ma peau à assez mal retenu les pigments (je trouve), malgré les différentes crèmes cicatrisantes utilisées et le soin que j'y apportais (pas de maquillage sur les sourcils pendant toute la durée de la cicatrisation, pas de crèmes etc. non plus).
Le résultat est moins spectaculaire que ce que l'on peut parfois voir.
Quand on compare avec mes "vrais" tatouages autre part sur le corps, qui eux n'ont jamais eu besoin de retouche, on voit bien la différence entre les techniques.

Peut-être qu'un jour, une nouvelle encre plus résistante (??) me conviendra mais en attendant, voilà! On voit toujours bien la différence entre là où il y a encore des vrais poils et là où il n'y en à pas.

Je tiens aussi à préciser que les pigments n'ont pas du tout viré à l'orange ou au rouge.
Le brun est moins foncé qu'après la séance, c'est certain mais il est toujours bien brun, avec une petite tendance à virer vers le gris.
Je ne me fais donc personnellement pas de soucis quant au changement de couleur du pigment avec le temps :-)

On est plutôt loin de mon objectif, à savoir ne plus devoir me maquiller les sourcils tous les jours MAIS je ne suis pas déçue tout de même car maintenant:
1- J'ai des sourcils convenables même sans être maquillée (et quand on est rappelée en pleine nuit à l'hôpital, c'est quand même sympa);
2- J'ai une très bonne base pour me maquiller: je n'ai plus qu'à suivre les traits du microblading et cela nécessite moins de précision et de temps qu'avant;
3- J'ai donc des sourcils bien dessinés tous les jours, et pas de travers les jours où je suis fatiguée, éhéh!

Je pense faire une retouche tous les 6 mois à peu près, car j'ai vraiment envie de garder cette "bonne base", même si je dois toujours les redessiner un peu et maintenant il ne me reste plus qu'à épiler les poils dépassant du tracé du microblading! Easy ;-)

J'espère que cet article vous aura intéressé!
N'hésitez pas à me poser vos questions si vous en avez, je me ferais un plaisir de vous répondre :-)









Retrouvez-moi sur FacebookInstagram Twitter   HellocotonInsipilia 






Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

  1. Ha, je l'attendais cet article ! :) Merci pour le partage de ton expérience. C'est vrai que c'est moins spectaculaire que ce à quoi je m'attendais, mais comme tu dis, le matin ça va bien plus vite qu'avant, on voit bien qu'il y a bcp moins de boulot que quand tu dois TOUT redessiner.
    Je suis dans le même cas que toi concernant mes sourcils (ou plutot la non existence de ceux ci) et j'attends avec impatience de retrouver du boulot pour pouvoir passer par là aussi. Quand je vois tes photos, je me dis qu'elle aurait p-e pu choisir une couleur un plus foncée encore... Mais ça me tente quand même, merci pour ton avis complet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello!
      Contente que cet article t'aie plus.
      En fait, l'esthéticienne à utilisé une encre plus foncée à chaque retouche et rien n'a tenu donc je ne pense pas que ce soit la couleur qui soit trop claire mais vraiment ma peau qui la rejette trop :-)
      (Désolée d'avoir mis un mois à répondre à ton commentaire ^^' j'ai un peu lâché du lest au niveau du blog en ce début d'année humhum)

      Supprimer

Un petit mot?